Search Results

You are looking at 1 - 10 of 14 items for

  • Author or Editor: Diego P Fernández Arroyo x
  • Search level: All x
Clear All

ABSTRACTDiego P. Fernandez Arroyo, Professor at the complutense university of Madrid, points out in his introduction to his course that the criteria on which the authorities base their jurisdiction for disputes relating to private international affairs are sometimes difficult to justify. On the basis of this observation, Professor Fernandez Arroyo devotes his course to the analysis of the bases of jurisdiction and its application, as well as to the study of the alternatives that have been proposed and the other ones that will be proposed in the future. First, Professor Fernandez Arroyo examines the justifications for attribution of judicial jurisdiction, and then focuses on the theory and practice of exclusive forum and exorbitant forum. As a result of the development, he analyzes how the bases of jurisdiction are currently handled by legislators (international and national and judges). Finally, the author proposes some alternatives.

Diego P. Fernández Arroyo, Professeur à l'Université Complutense de Madrid, relève en introduction de son cours que les critères sur lesquels les autorités fondent leur compétence pour des litiges relatifs aux affaires privées internationales sont parfois difficiles à justifier. Partant de ce constat, le Professeur Fernández Arroyo consacre son cours à l'analyse de ces chefs de compétence et de leur application, ainsi qu'à l'étude des alternatives qui ont été proposées et d'autres qu'il propose pour l'avenir. Dans un premier temps, le Professeur Fernández Arroyo étudie les justifications de l'attribution de la compétence judiciaire, puis s'intéresse à la théorie et à la pratique relative aux fors exclusifs et aux fors exorbitants. À la suite de ces développements, il analyse comment sont actuellement traités ces chefs de compétence par les législateurs (internationaux et nationaux et les juges). Il propose enfin quelques alternatives.

In: International Investment Law in Latin America / Derecho Internacional de las Inversiones en América Latina
In: International Conflict of Laws for the Third Millennium: Essays in Honor of Friedrich K. Juenger

The broad spectrum of approaches reflected upon in this volume confirms that determining the applicable law in arbitration is a manifold task that needs to balance the involved interests, which are not necessarily always consistent with each other. The uncontroversial starting point is the primacy of party autonomy. Important also is the arbitral tribunal’s discretion. Party autonomy and arbitral discretion, however, are not absolute, and do not exist in a vacuum: arbitral awards are subject to (a restricted) court control. To be valid and enforceable, arbitral awards need to comply with (few) requirements. The selection of the law applicable to any given issue reflects this plurality of interests, and is the result of balancing the parties’ expectations against court control and the arbitral tribunal’s independent powers, all this in the safeguard of predictability, consistency and legitimacy. Featuring original work from leading young scholars from around the world and provides an innovative vision.
Le large éventail d’approches reflétées dans cet ouvrage confirme que la détermination de la loi applicable en matière d’arbitrage est une tâche multiple, qui doit mettre en balance les intérêts en présence, qui ne sont pas nécessairement toujours compatibles entre eux. Le point de départ incontesté est la primauté de l’autonomie des parties. Le pouvoir discrétionnaire du tribunal arbitral est également important. L’autonomie des parties et le pouvoir discrétionnaire de l’arbitre ne sont toutefois pas absolus et n’existent pas en vase clos : les sentences arbitrales sont soumises au contrôle (restreint) des tribunaux. Pour être valables et exécutoires, les sentences arbitrales doivent respecter (quelques) conditions. Le choix de la loi applicable à une question donnée reflète cette pluralité d’intérêts et est le résultat d’un équilibre entre les attentes des parties, le contrôle des tribunaux et les pouvoirs indépendants du tribunal arbitral, le tout dans un souci de prévisibilité, de cohérence et de légitimité. Ce volume présente les travaux originaux de jeunes chercheurs du monde entier et amène une vision novatrice.