Search Results

Étude comparée du Renégat ou un esprit confus d’Albert Camus, de Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline, de Light in August de William Faulkner, et de The Snows of Kilimanjaro d’Ernest Hemingway
Le présent ouvrage aborde la représentation de la blessure, image récurrente dans la littérature du XXe siècle. Quatre œuvres écrites par des auteurs majeurs tels que Camus, Céline, Faulkner et Hemingway, sont mises en regard et permettent le va-et-vient que toute critique comparatiste se doit d’effectuer entre les textes et l’élaboration progressive du sens.
Destiné aux amateurs d’études comparatistes aussi bien qu’aux étudiants de littératures française ou américaine, ce travail ne cherche pas d’établir une théorie du corps blessé dans la littérature du XXe siècle. Il s’attache à définir les motifs et les conséquences de la répétition d’une image dans des œuvres chronologiquement proches. La démarche critique conjugue l’approche bachelardienne de l’image et les herméneutiques complémentaires de Gilbert Durand et de Paul Ricoeur. En s’intéressant à la phénoménologie de l’image, à la violence du scénario qui mène à la blessure et à l’écriture qu’elle informe, l’auteur garde à l’esprit que “toute question posée au corps devient une brèche, un commencement d’inquiétude, une obsession” (Louis-Ferdinand Céline).