Search Results

González de Salas accompagne son commentaire de la Poétique d’Aristote (Nueva idea de la tragedia antigua, 1633) d’une traduction des Troyennes de Sénèque qu’il présente comme une tragédie modèle (« tragedia práctica ») destinée aux dramaturges contemporains. Au-delà des déclarations d’intention de l’auteur, l’introduction – qui rappelle la tradition des Praenotamenta – tout comme le système de scholies dont il dote le texte apparentent ses Troyanas à la tradition du commentaire humaniste. Après avoir resitué ce texte dans l’histoire des très rares traductions du théâtre antique au Siècle d’or, cet article s’interroge sur l’ambiguïté du projet de González de Salas qui met en relief la théâtralité du texte, mais s’inscrit dans une tradition herméneutique étrangère à la pratique théâtrale de ses contemporains.

In: Philologie et théâtre