Search Results

Restricted Access

Frédéric Lagrange

Résumé

Rédigé par l’Égyptien Muṣṭafā Mušarrafa dans les années 1940 et paru en 1966, Qanṭara llad̠ī kafar est souvent présenté comme le « premier roman intégralement rédigé en arabe dialectal », rompant apparemment avec les deux paradigmes dominant dans le traitement littéraire de la diglossie : soit l’emploi exclusif de la glosse littérale considérée comme condition et garantie de la littérarité, soit le jeu distributif sur la totalité du registre, le narrateur s’arrogeant la variété supérieure et laissant aux personnages la glosse liée à l’oral. Mais peut-on vraiment évacuer le tout de la langue d’une écriture littéraire ? L’article montre que Mušarrafa, tout en sélectionnant la variété dialectale comme langue matricielle de son récit, insère en permanence la variété littérale dans ses états classique et moderne, et commente plaisamment la diglossie.

Restricted Access

Frédéric Lagrange

Restricted Access

Frédéric Lagrange