Search Results

No Access

Series:

Edited by Franck Salaün

Envisager la pensée d'un écrivain que la tradition ne tient pas pour un penseur - et dont les textes n’épargnent pas la prétention philosophique -, peut paraître paradoxal, voire naïf. Mais ce serait oublier que la réflexion prend bien des chemins et que la littérature est un espace de pensée. Il faudrait, par conséquent, plutôt s’étonner du fait qu'il puisse sembler anormal d'interroger la pensée d’un écrivain. Mais Ie terrain est, il est vrai, miné...
Mieux vaut repartir sur des bases modestes et claires, d'après quelques constats. Ainsi, concernant Marivaux, est-il frappant de relever l'importance que tiennent les réflexions dans ses textes. Rien de plus légitime dès lors que de se demander si ces pensées, apparemment décousues, n'entrent pas dans une conception ordonnée du réel et de « l’humanité ».
Il ne s’agit pas pour autant d’en revenir à une position simpliste consistant à attribuer à chaque auteur une conception du monde à partir d’un relevé de ses affirmations explicites ou implicites. Plutôt que de se fourvoyer dans un exposé artificiellement complet de la pensée de Marivaux, il paraît plus intéressant de faire quelques pas en direction de ce qui est pensé dans les textes de Marivaux.