Search Results

Hassan Ansari

Abstract

Le livre d'Ibn al-Harīš sur «la Nuit de la Destinée» (laylat al-qadr) est un des textes fondamentaux du «chiisme ésotérique» (bātinī). Cet ouvrage, aujourd'hui perdu mais dont de larges extraits ont été transmis par la littérature duodécimaine ultérieure, a été écrit dans la première moitié du IIIe/IXe siècle sous l'imamat du neuvième imam de chiisme duodécimain. À cette époque, le chiisme imamite se formait progressivement tandis que, pour des raisons politico-historiques, des courants ésotériques (ġulāt) se développaient en son sein. En effet, pendant cette période qui dura jusqu'à l'Occultation du douzième imam en 260/873-4 et se prolongea peu après, plusieurs courants chiites ésotériques apparurent parmi les imamites, dont un des plus importants fut celui des Nusayriyya. Le livre d'Ibn al-Harīš que nous allons présenter dans cet article, montre une proximité incontestable avec les idées des nusayris concernant «la Nuit de la Destinée».

Hassan Ansari

Résumé

Abū Saʿd Ismāʿīl b. ʿAlī b. al-Ḥusayn al-Sammān al-Rāzī l-Ḥāfiẓ (m. 445/1053) était un transmetteur de ḥadīṯs (muḥaddiṯ) avec un attachement muʿtazilite. Il était un disciple de Qāḍī ʿAbd al-Ğabbār al-Hamaḏānī (m. 415/1025), et vivait à Rayy. Sa particularité la plus importante tient au fait que, malgré son appartenance au courant muʿtazilite, il était à la fois célèbre parmi les autorités de Ḥadīṯ sunnites – qui étaient naturellement adversaires des muʿtazilites –, grâce à ses profondes connaissances du Ḥadīṯ et grâce à ses nombreux voyages effectués dans des villes différentes pour entendre et apprendre des traditions prophétiques auprès de différents transmetteurs. Il a composé un recueil de ḥadīṯs sous le titre Amālī.