Search Results

Series:

Laurent Camerini

Résumé

Interrogée par Marie-Claire Gautier en 1985, Duras aborde la question de la mise en scène, qui pour elle est « une mise en littérature ». Elle reconnaît, à propos de La Musica deuxième, qu’« il y a autant de texte dans La Musica qu’en dehors de La Musica ». En nous attachant à ce dehors et à cet autour, nous cherchons à comprendre comment le processus de débordement de l’écriture, qui prend des formes diverses, en arrive à contaminer le « personnage » et donc le jeu de l’acteur. Nous nous intéressons au travail de réécriture de la pièce (et en particulier aux didascalies, texte dans le texte et autour du texte) mais aussi à l’adaptation cinématographique de 1965, afin de mettre en évidence « cette sensation que l’histoire n’est jamais finie », que les réécritures s’inscrivent dans un mouvement du en train de, du passage, et offrent ainsi la possibilité d’interprétations illimités afin de parier sur une relance.