Search Results

Restricted Access

Series:

Matthieu Jung

Abstract

Cet article se veut une exploration du poème La Vue de Raymond Roussel. Ce poème est mis en regard avec l’art de la miniature, dans lequel l’auteur d’Impressions d’Afrique et de Locus Solus s’est souvent illustré. L’infiniment petit de La Vue fait également écho, à l’autre bout de l’œuvre et du cosmos, aux étoiles, à la poussière de soleils qui fascina tant Roussel. Il convient de donner à voir l’étendue si particulière du poème de Roussel, ses paysages silencieux enclos dans une lentille enchâssée dans un porte-plume, mais aussi de dépasser cet espace minimal pour mieux ouvrir la langue ou dédoubler le monde.