Search Results

Restricted Access

Michael Hunter

This article questions the widely held assumption that the received Mengzi (Mencius) was composed by an author or authors familiar with the Lunyu (Analects). After reviewing the history of the association between Kongzi (Confucius) and Mengzi and between the Lunyu and Mengzi, it summarizes the case against the traditional dating of the Lunyu to argue for a reevaluation of the “LunyuMengzi nexus.” It then analyzes Lunyu parallels in the Mengzi to show that those parallels do not establish the Mengzi authors’ familiarity with a Lunyu text. The next section on the dating of the Mengzi examines early Mengzi quotations to suggest that the text may not have been fixed until the Eastern Han period, in which case some Lunyu parallels in the Mengzi might reflect a Han milieu. A final section considers the implications of a MengziLunyu nexus for the study of early Chinese thought.


Cet article met en question l’opinion extrêmement répandue selon laquelle le texte reçu du Mengzi (Mencius) aurait été composé par un ou plusieurs auteurs familiers du Lunyu (Analectes). Après avoir passé en revue l’histoire de l’association entre Kongzi (Con­fu­cius) et Mengzi et entre le Lunyu et le Mengzi, l’auteur récapitule les arguments allant à ­l’encontre de la datation traditionnelle du Lunyu et argumente en faveur d’une réévaluation de la “connexion LunyuMengzi”. Il analyse ensuite les parallèles avec le Lunyu dans le Mengzi et montre que ceux-ci ne prouvent pas que les auteurs du Mengzi aient été au fait d’une quelconque version du Lunyu. La section suivante, sur la datation du Mengzi, s’intéresse aux citations anciennes du Mengzi et suggère que le texte n’a pu être fixé avant la période des Han Orientaux, auquel cas certains parallèles avec le Lunyu dans le Mengzi pourraient refléter un contexte Han. La section finale examine les implications de la connexion LunyuMengzi pour l’étude de la pensée chinoise ancienne.


Restricted Access

Series:

Michael Hunter