Search Results

In: Logos
In: Logos
In: Arabica
In: Arabica

Abstract

À travers l’exemple des traductions arabes de Pierre Bourdieu, cet article propose une analyse des conditions de l’introduction et de la réception d’une pensée sociologique de source française dans le champ intellectuel arabe contemporain et, plus généralement, des conditions de la circulation internationale des idées en contexte postcolonial. L’analyse diachronique révèle l’interpénétration des logiques d’importation et d’exportation, les écarts entre les traditions intellectuelles et académiques nationales dans différents pays arabes (Maroc, Liban, Syrie, Egypte), aussi bien que les conditions (matérielles et symboliques) difficiles de l’édition et de la circulation des ouvrages de sciences humaines et sociales dans l’espace arabe. D’où une économie générale de ces traductions caractérisée comme sélective, didactique et militante, et une poétique dominée par une norme traductionnelle dépaysante, voire littéraliste, au-delà de la diversité des choix terminologiques opérés par les traducteurs en l’absence de cadre normatif. L’auteur analyse en conclusion l’habitus du traducteur arabe, caractérisé par une « souffrance de position » spécifique. Une bibliographie des traductions arabes de Pierre Bourdieu est fournie en annexe.

In: Arabica
In: Arabica