Marcel Proust, roman moderne:

perspectives comparatistes

Series:

Edited by Vincent Ferré and Raffaello Rossi

Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes a pour origine un colloque organisé en juin 2015 à l’université Paris Est Créteil, pour conclure un programme associant des chercheurs venus de toute l’Europe pour croiser langues et disciplines en confrontant lectures et interprétations de l’œuvre proustienne par des écrivains contemporains ou modernes (Salinas, Bon, Beckett…), en comparant Proust et Genet, Barnes, Cohen, Pessoa, Joyce ou Kafka ; ou réfléchir à sa relation à Ruskin, aux questions philosophiques soulevées par cette œuvre… Autant de « perspectives comparatistes » sur la manière dont l'histoire du roman proustien se dessine aujourd’hui, au gré des réceptions et des réécritures.

Proust et le roman moderne, perspectives comparatistes has its origins in a conference that took place at Paris Est Créteil University (France), in June 2015 as a conclusion to an international program: scholars from all over Europe, combining languages and disciplines, confronted readings and interpretations of A la Recherche by modernist and contemporary writers (such as Salinas, Bon and Beckett), comparing Proust and Genet, Barnes, Cohen, Pessoa, Joyce and Kafka; but also reexamining classical issues such as Proust’s relation to Ruskin and philosophical questions raised by his novel… These “comparatist perspectives” shed a light on the continuing history and reception of A la Recherche.

Series:

Edited by Karen Haddad-Wotling and Vincent Ferré

Proust était fasciné par l’étrange et par l’étranger, qui le lui a bien rendu. Sa notoriété de premier auteur « moderne » est née hors des frontières hexagonales. Son œuvre a été traduite très tôt. D’ailleurs, puisqu’elle est traduite, nous ne lisons sans doute plus de la même manière le texte français, lui aussi devenu « étrange et étranger ». Peut-on imaginer un Proust anglais, italien, américain, turc? Que deviennent les auteurs étrangers une fois entrés dans, et assimilés par l’univers proustien? Comment lire Dante, Cervantès, Ruskin après Proust, et avec lui? Ces questions et quelques autres sont au centre du présent volume. Le visage familier de l’auteur de La Recherche du temps perdu s’en trouvera sans doute transformé, comme un portrait cubiste, fait de facettes brisées et de profils inattendus.

Series:

Edited by Vincent Ferré, Raffaello Rossi and Delphine Paon