Series:

Vincenzo Mazza

Résumé

Au XX e siècle l’œuvre de Marguerite Duras est une référence pour le roman comme pour le cinéma. Pour le théâtre, le parcours est encore une fois différent. Le cas de Des journées entières dans les arbres est exemplaire car la pièce représente un véritable tournant pour le travail sur les planches de Duras. Paru sous la forme d’un long récit en 1954, le texte devient une pièce à la demande de Jean-Louis Barrault qui fait débuter son spectacle à l’Odéon, Théâtre de France, le 1er décembre 1965 avec Jean Desailly et Madeleine Renaud dans les rôles principaux. Fondée sur l’exploration de documents appartenant au fonds Renaud-Barrault, conservé au Département des arts du spectacle de la BnF, la présente étude met en évidence l’importance de la rencontre entre Marguerite Duras et la comédienne Madeleine Renaud ainsi que le rôle décisif de sa relation avec la Compagnie Renaud-Barrault pour son travail théâtral.