Search Results

You are looking at 1 - 10 of 19 items for

  • Author or Editor: Walter De Mulder x
  • Search level: All x
Clear All
In: Temps, aspect et modalité en français
In: Les connecteurs temporels du français
In: Ici et maintenant
In: Faits de Langues
In: Faits de Langues
In: Passé et parfait
In: Variations sur la référence verbale
The present volume contains a selection of papers presented at the 7th Chronos colloquium in Antwerp (2006). They specifically focus on issues dealing with the categories of Aktionsart, aspect and tense, and the possible relations between these categories, mainly in Germanic and Romance languages. Some of the papers in this collection put the relation between tense and modal meaning into focus, which was in fact the Antwerp conference’s special topic. More in particular, the papers in this volume deal with: non-state imperfectives in Romance and West-Germanic; aspectual properties of French locative constructions; a new typology of accomplishments and achievements; the compatibility of (im)perfective aspect with negation; temporal properties of gerundive adjunct clauses in Portuguese; the Present Perfective Puzzle; the multiple meanings of the present perfect in the Germanic languages; modal uses of present and non-present tenses in Dutch and French; the impossibility to use ‘perfective’ viewpoint tenses in conditional protases.
Qu’il s’agisse de temps verbaux, d’auxiliaires, d’adverbes ou de conjonctions, la plupart des marqueurs temporels et modaux font preuve d’une grande flexibilité sémantique, qui se manifeste à travers leurs emplois dans des contextes différents. Les contributions réunies dans ce volume s’intéressent en majorité aux emplois d’une série de marqueurs du français (« hexagonal » ou non), mais aussi au fonctionnement de marqueurs d’autres langues (par exemple de l’espagnol ou du birman). Elles s’efforcent de décrire d’une façon détaillée les différentes interprétations de ces marqueurs, en privilégiant souvent des usages moins fréquents ou atypiques (le présent « prototypisant », les emplois postmodaux de pouvoir, etc.) et des contextes d’emploi moins fréquemment analysés dans la littérature (rubriques nécrologiques, reportages sportifs, articles législatifs, etc.). Les auteurs apportent ainsi des mises au point éclairantes sur la relation existant entre les emplois temporels, modaux ou évidentiels des temps verbaux (comme le futur simple ou le conditionnel), mais aussi sur la relation entre emplois temporels et emplois discursifs ou argumentatifs d’adverbes dits « temporels ». Le volume contribue de cette façon à une meilleure compréhension de la polyvalence sémantique en général et en particulier à celle des marqueurs temporels et modaux étudiés dans ce volume.
In: Marqueurs temporels et modaux en usage