Search Results

You are looking at 11 - 20 of 98 items for :

  • All: spectacle x
  • Primary Language: French x

Series:

Sophie Marchand

Les débats qui entourent, dans les années 1780 la décision de faire asseoir le parterre des théâtres officiels parisiens révèlent l’importance de la posture corporelle du spectateur et ses liens avec la manière dont celui-ci interprète le spectacle et y participe. Deux argumentaires s’opposent sous la plume des partisans du parterre assis et des nostalgiques du parterre debout. Les premiers entendent policer le spectacle, en instaurant au sein du parterre une discipline des corps, supposée garantir une contrainte des esprits. Face à eux, d’autres penseurs, hostiles à la réforme, reconnaissent au corps des compétences et des droits à l’interprétation et attribuent à la position debout le pouvoir de transcender les corps individuels des spectateurs en corps collectif du public, par la magie d’une forme d’alchimie, propre à la réception théâtrale. Qu’on cherche à la contenir ou, au contraire, à favoriser son avènement, cette « électricité du théâtre » représente le point de jonction entre corps et interprétation, singulier et collectif, esthétique et politique.

Wiet, G.

’Égypte: il fait là un rude apprentissage de la vie militaire, sans compter que lts intrigues des derniers princes ayyūbides ffraient un triste spectacle à ses méditations. Son premier fait d’armesconsista à prendre le commandement de l’armée d’Égypte sur le champ de bataille de Manṣūra, etce fut la victoire

Boratav, P.N.

) entrent en scène; ils sont suivis par les d̲j̲urd̲j̲unad̲j̲īs «danseurs comiques». Après cette démonstration préliminaire, arrivent les acteurs propres du spectacle. Les deux principaux personnages, Kavuklu et Pishekār ont, respectivement, les mêmes caractéristiques que celles de Karagöz et de Hacivad du

Pellat, Ch.

passage à Baṣra, toute la population sortit pour assister au spectacle, mais il préféra demeurer auprès de son maître Ibn Ḏj̲urayd̲j̲ [q.v. au Suppl.] qui le qualifia alors de noble. Il mourut probablement le 14 d̲h̲ū l-ḥid̲j̲d̲j̲a 212/5 mars 828 à Baṣra.

Haarmann, U.

-l-iʿtibār dans Kamal Hafuth Zand et autres, The eastern key, Londres 1965, 136-7) parle de plus de 4 000 ans, estimation d’une exactitude surprenante. Manf, détruite lors de la conquête de l’Égypte par ʿAmr b. al-ʿĀṣ, offrait aux visiteurs médiévaux le spectacle d’une ville en ruine (k̲h̲arāb; cf. par ex. al

Series:

Julie Gaillard

Ziggy Stardust , spectacle créé et interprété en 2009 par le metteur en scène et acteur bordelais Renaud Cojo, explore la porosité des frontières de l’identité à travers les notions conjointes de pseudonymie et de schizophrénie, rendues dynamiques et transversales à la scène et à la vie. Cette pièce est

Le Coeur critique

Butor, Simon, Kristeva, Cixous

Series:

Françoise van Rossum-Guyon

Un fil rouge traverse les chapitres de ce livre, la conviction que la littérature, quand elle est vraie, est aussi politique.
Les études et les entretiens réunis dans ce volume s'attachent à discerner et à montrer ce qui, dans les oeuvres de Michel Butor, Claude Simon, Julia Kristeva et Hélène Cixous, produit des significations qui changent nos représentations. De la réflexion sur les pouvoirs et les limites du roman à la prise en compte de la différence sexuelle dans la production textuelle, c'est le travail des écrivains qui révèle et suscite de nouvelles problématiques.
Les expérimentations formelles et les nouveautés théoriques répondent à la nécessité de transmettre et de transmuter une expérience humaine: la guerre, l'exil, le deuil, l'amour. D'une manière ou d'une autre, ces auteurs nous font entrer dans «la scène du coeur». Leurs oeuvres sont ancrées profondément dans le réel biographique et historique et c'est pourquoi elles concernent notre vie et notre histoire.

Series:

Alicia C. Montoya

le cinquième dialogue du Magasin des enfants , des jeunes élèves s’émerveillant devant le spectacle des métamorphoses des chrysalides en papillons. Par son choix d’image, Leprince de Beaumont puise son inspiration dans une longue tradition de théologie naturelle, récemment rendue célèbre par l

Series:

Quentin Rioual

syllabes 23 . » L’Éden Cinéma apparaît ainsi comme une lecture-spectacle, proche du « cinéma que chacun se fait en lisant 24  », « aventure intérieure » proposée collectivement dans un lieu qui n’est pas un théâtre. Cette terminologie autour du théâtre de Régy et Duras naît-elle avec L’Éden Cinéma en

Series:

Edited by Émilie Klene, Emiliano Ranocchi and Przemysław B. Witkowski

Cinquante-deux ans après la première édition partielle du Manuscrit trouvé à Saragosse, voici, réunis ici, les échos que l’œuvre de Jean Potocki suscite et éveille dans l’esprit et la conscience du XXIe siècle. Regards croisés qui vont s’efforcer d’interroger des textes dont on a le sentiment qu’ils recèlent beaucoup de choses à nous dire et qu’ils n’ont pas encore totalement livré leur mystère et leur secret. Ce volume présente également des documents inédits : le Recueil Raisoné des plus anciennes notions historiques, l’Essai sur le deluge, ainsi que la première version du Manuscrit trouvé à Saragosse (« version de 1794 »), dans une édition modernisée.