Search Results

You are looking at 1 - 10 of 36 items for :

  • All: "prediction" x
  • Primary Language: French x
Clear All

Allan Olley

definitive solution for the general case and this has made it the focus of a great deal of intellectual effort. The first manifestation of these difficulties was Newton’s attempts to use his theory of gravity to derive adequate predictions of the motion of the Moon. The labour of analyzing the Moon’s motion

Fahd, T.

(a.) «prophétie», héb. (nabūʾa), substantif dérivé de nabī, «prophète», héb. (nabī[ʾ]), terme désignant au premier degré la préconnaissance que la divinité (Yahwé, le Baʿl, Allah) donne au prophète et la prédiction faite par celui-ci des futurs contingents. Au second degré, nubuwwa s’identifie à

Réd.

(a.), pl. de malḥama [q.v,], qui doit faire l’objet d’une notice principalement consacrée à la Malḥamat Dāniyāl et à ses diverses recensions aboutissant à un courant apocalyptique d’abord en relation avec l’annonce de l’avènement du Mahdī [q.v.], puis tourné vers les prédictions concernant la

King, D.A.

’une prédiction fausse que fit Taḳī al-dīn, annonçant une victoire ottomane sur les Ṣafavides, après l’apparition de la célèbre comète de 1577.

Gardet, L.

surabondance. Le vocable désignera plus précisément les «prodiges» opérés par les «amis de Dieu», les awliyaʾ (sg. walī), et que Dieu leur donnerait d’accomplir. Ces prodiges relèvent le plus souvent soit de faits merveilleux survenant dans le monde des corps, soit de prédictions de l’avenir, soit de la

Bazmee Ansari, A. S.

Amīna, comme le prétendent les sources mahdawites (p. ex. Sirād̲j̲ al-abṣār, voir Bibl.) dans l’intention évidente de leur donner le nom des parents du Prophète, afin que la prédiction faite dans les aḥādīt̲h̲ al-Mahdī (cf. Ibn Taymiyya, Minhād̲j̲ al-sunna, Caire 1321/1903, II, 133) puisse lui être

Poonawala, I.

utilisé pour indiquer que s’est produit un événement dont on a été averti à l’avance, ce qui implique prédiction ou divination. Toutefois, en IV, 59, et XVII, 35, il indique la fin, le résultat ou la conséquence ultime de quelque chose, et a alors la même signification que ʿāḳiba, maʾāl ou maṣīr. Les

Fahd, T.

La vénération particulière dont jouissent, auprès des S̲h̲īʿites, les membres de la famille du Prophète est à la base de la croyance que les descendants de Fāṭima ont hérité certains privilèges inhérents à la prophétie; la prédiction de l’avenir et des destinées des nations et des dynasties est l

Lazarus-Yafeh, Hava

» (LXII, 5); la Tawrāt fut confirmée par Jésus (voir ʿĪsā et III, 48; V, 46; LXI, 6) et contient une prédiction de la venue d’al-nabī al-ummī, c’est-à-dire Muḥaramad (VII, 157). Un seul autre livre biblique est mentionné explicitement dans le Ḳurʾān, les Psaumes de David [voir Zabūr], dont un verset est

Pellat, Ch.

leur faire détacher le cordon de leur bourse; il lui arrivait même d’être chargé de faire aboutir des requêtes présentées par des groupes en difficulté, car on redoutait d’autant plus sa langue que ses prédictions ou ses malédictions avaient une curieuse tendance à se réaliser. Des vers adressés à