Search Results

You are looking at 1 - 2 of 2 items for :

  • All: "presentism" x
  • Hispanic Studies x
  • Primary Language: French x
Clear All

Series:

Edited by Anton H. Touber

Le rayonnement des troubadours, ce phénomène fascinant qui a fait de la lyrique troubadouresque l'élément générateur de la poésie amoureuse européenne, est encore loin d'être connu dans tous ses détails. Les voies de diffusion des poésies des troubadours se perdent souvent dans la nuit des temps.
Du point de vue chronologique, nous nous situons à une époque marquée par une véritable explosion démographique, par la mobilité croissante de la population et un certain renouveau spirituel. Telles sont les forces motrices des voyages incessants des élites spirituelle, politique et intellectuelle éuropéennes. La célèbre 'reine des troubadours', Aliénor d'Aquitaine, a contourné - quant aux kilomètres parcourus - plusieurs fois le globe. Elle a traversé toute l'Europe, et ses voyages l'ont menée jusqu'à Antioche lors de la seconde croisade. Pendant tous ces déplacements, la reine d'Aquitaine a pris soin de cultiver son rôle de protectrice et mécène des arts en général et de la poésie des troubadours en particulier; et, la plupart du temps, elle se faisait accompagner par ses poètes et musiciens attitrés. Parmi la noblesse voyageuse, beaucoup l'imitaient.
La poésie des troubadours s'est répandue en Catalogne, dans le nord de l'Italie et en Sicile, dans la France du nord, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Galice et au Portugal. Cette influence a fait naître dans ces pays une lyrique nationale qui a été étudiée de différentes manières. Le présent livre se présente comme une tentative pour expliquer la naissance de la lyrique européenne, afin de poser les fondations des futures recherches.

Violence de l'interprétation (XVIe-XVIIe s).

Le texte devant l'inquisition

Series:

Edited by Anne Duprat

This collection of essays aims to measure the minimum scope for interpretation, with reference to texts produced under absolute constraints: those governing the trials of the Spanish Inquisition, as well as trials for witchcraft and libertinage, in polemical writings during the French wars of religion, or in the words of common law convicts in Italy and England.
Written by ten specialists in Early Modern literature and edited by Anne Duprat, these studies examine the violence inflicted on certain texts via the act of interpretation, and the means of resistance used in response. The essays illustrate how the violence of interpretation can also create the conditions necessary for the text to take on meaning.

Cet essai collectif propose de mesurer l’espace minimal nécessaire au déploiement d’une interprétation, à partir de textes produits sous une contrainte absolue : celle des procès d’Inquisition espagnols, mais aussi des procès pour sorcellerie ou libertinage, dans l’écriture polémique des guerres de religion en France, ou dans la parole de condamnés de droit commun en Italie et en Angleterre.
Produites par dix spécialistes de littérature des XVIe et XVIIe siècle, ces études réunies par Anne Duprat interrogent la violence qu’exerce l’interprétation sur certains textes, et les modes de résistance qu’ils déploient face à elle. Elles permettent de comprendre comment cette violence, qui fait dire à un texte ce qu’elle veut, peut aussi construire les conditions de possibilité de son sens.