Search Results

You are looking at 1 - 10 of 29 items for :

  • All: "adaptation" x
  • Practical Theology x
Clear All

Series:

Laurence Decousu

Abstract

Dans ce chapitre, deux catégories d’Ariens sont distinguées : les Ariens de la romanité chrétienne au IVe siècle et les Ariens d’origine germanique. Les sources relatives à la réconciliation des Ariens issus de la romanité chrétienne montrent des modalités d’application du rituel inchangées au IVe siècle. En revanche, les modalités de réconciliation des Ariens d’origine germanique en Gaule, en Hispanie, et en Italie, révèlent une adaptation majeure à leur égard : les Ariens des tribus barbares sont dispensés d’une réconciliation par la pénitence canonique, en vertu de leur statut militaire incompatible avec la réglementation post-pénitentielle (excepté en Afrique). Une onction est par ailleurs pratiquée dans le cadre de leur réconciliation en Gaule et en Hispanie. Cette chrismation est la réitération d’un rite déjà reçu dans les assemblées ariennes. Cette réitération n’est pas conditionnée par des impératifs pneumatologiques, mais résulte de la non-reconnaissance en amont du clergé arien germanique qui a confectionné le chrême de cette chrismation – cette non-reconnaissance ayant entraîné la nullité du chrême arien et donc des chrismations accomplies avec ce chrême. On observe toutefois des pratiques différentes en Italie et en Afrique, où aucune chrismation n’a été mise en œuvre dans la réconciliation des Ariens germaniques. En Italie cependant, la dimension christologique de la chrismation postbaptismale, et ses enjeux en contexte arien, ont poussé certains milieux cléricaux à revendiquer la nullité des chrismations ariennes – en vain semble-t-il –, malgré une reconnaissance du clergé arien dans cette partie de l’Europe. Enfin, les dernières sections de ce chapitre énumèrent les différents documents romains produits jusqu’à Grégoire le Grand, relatifs à la réconciliation des Ariens germaniques, des Nestoriens, et des Monophysites. Cette documentation témoigne d’une évolution dans la réconciliation des séparés. La grande Église a reconnu à des séparés, des Nestoriens et des Monophysites, la possibilité de recevoir l’Esprit dans la séparation. À la même époque, des juridictions occidentales vont même jusqu’à reconnaître la possession de l’Esprit à certains Novatiens et Donatistes. Enfin, on observe un autre type d’évolution dans la discipline pénitentielle à l’intérieur des frontières de la catholicité. Cette évolution intervient au niveau de la perception de la gravité des péchés qui auparavant entraînaient une perte ou une non-possession de l’Esprit. Les critères d’évaluation ne sont plus les mêmes qu’au IIIe siècle pour dire qu’un pécheur possède ou ne possède pas l’Esprit. La non-possession et la perte de l’Esprit vont peu à peu ne plus concerner que les cas les plus extrêmes, mais les critères d’évaluation varient encore jusqu’à l’époque mérovingienne, selon les juridictions ecclésiales en Europe et en Afrique.

Gary Black

move beyond their struggle with fettered adaptations of evangelical theology to reestablish a robust, authentic and holistic form of faith. As such, Willardian theology may not only assist evangelicals, but all Christians endeavoring to recapture and proclaim a gospel that at its heart epitomizes an

Michael R. Armstrong

church-based researchers and their congregations. 1 The model is an adaptation of the pastoral cycle as outlined by Green which builds on his notion of the facilitator as a ‘people’s theologian’. 2 Such facilitators can often be the local ordained minister; hence Green calls for all clergy to

Theodore Hickman-Maynard

choir “borrows from” and “adapts.” Thus, while the black Christian tradition is formative for the communal culture and identity of ISGC , Jones makes it a priority to prevent appreciation and adaptation from descending into caricature. Ultimately, the goal of ISGC for Jones is to help members take

Richard Osmer and Ariana Salazar-Newton

wholes out of disparate elements. The secondary imagination is important in all areas of life. In the evolution of culture, it is one of the sources of adaptation to changing contexts. In society, it is a source of social transformation, allowing groups to discern lacks and problems in the present and

Michael R. Armstrong

Pastoral Cycle which builds on the insights of Green and others, and which is meant primarily for the individual researcher. This basic tool of practical theology which emerged from liberation theology in the 1960’s is usually represented as below - There are various adaptations of this basic cycle and

Christopher Hill

followed with adaptations. Resolution 43 did this obliquely by accepting the conclusions of the report of the Archbishops’ Commission entitled Subscription and Assent (1968). As well as the Scriptures and the ‘Catholic Creeds’, the proposed form of assent included the Thirty-nine Articles, the Book of

Derek McDougall

other. 42 The arguments of Williams and O’Donovan admittedly arise out of the United Kingdom, but (allowing for some adaptation) possess some resonance with other parts of the so-called Anglosphere as well as parts of Europe, most notably Germany and Scandinavia. Referring back to the typology

Jordan Daniel Wood

Orthodoxy, Liberalism, and Adaptation: Essays on Ways of Worldmaking in Times of Change from Biblical, Historical and Systematic Perspectives (Leiden: Brill, 2011), pp. viii + 304, ISBN 9789004208698 (hbk). £87.80. This volume is the fruit of a symposium, which concluded a grant-funded joint

Moses Y. Lee

worldview based on an anthropocentric ideology (more specifically, a collectivist adaptation of Sartrean existentialism) and a personality cult of the Leader—one of many contradictions that are supposedly resolved by Juche’s amorphous quality. In chapters three, four, and six, Belke outlines the spiritual