Series:

Alice Richir

Qui se cache derrière le « Je » et ses mensonges ? Écriture du fantasme plonge au cœur de la littérature contemporaine de langue française pour désigner comme fantasmes, au sens psychanalytique, les projections imaginaires qui peuplent les romans de Jean-Philippe Toussaint et Tanguy Viel. Prenant appui sur la définition du fantasme de Sigmund Freud et sur l’identification de sa logique par Jacques Lacan, la fiction fantasmatique est envisagée comme un moyen pour un narrateur à l’identité diffractée de faire récit. Cette nouvelle logique narrative est étudiée à la lumière des dispositifs modernes de l’image – photographie et cinéma, essentiellement –, dont Toussaint et Viel s’inspirent pour déconstruire les cadres représentatifs traditionnels et interroger le rapport entre identification et récit aujourd’hui.

Who lies behind the "I" and its deceitful nature? Écriture du fantasme delves into the heart of contemporary French-language literature to psychoanalytically designate as fantasies the imaginary projections which populate the novels of Jean-Philippe Toussaint and Tanguy Viel. Fantasized fiction is regarded as a means for a narrator with a diffracted identity to exist through the narration, based on how Sigmund Freud defined fantasy and on how Jacques Lacan deciphers its logic. This new sense of narration is studied through modern imagery devices – essentially photography and cinema. Toussaint and Viel use these as inspiration to deconstruct the traditional representative frameworks and question the current correlation between identification and narrative.

Series:

Alice Richir

présent, op. cit. , p. 414–416). 22 Voir notamment au sujet de l’utilisation de la parenthèse chez Jean-Philippe Toussaint : Alice Richir, « L’intime entre parenthèses. Fonction du commentaire décroché dans l’oeuvre de Jean-Philippe Toussaint », dans Poétique , 172 / 4, 2012, p. 469–479 et Patrick

Valérie Gonzalez

Alice’s Ad- ventures in Wonderland, this puzzling corridor appears as a tunnel that paradoxically hides and reveals its destination in a truncated view at once near and far (see fig. 11). This partial and distant view into the bosom of the construction fills it with oddity and presages some sort of

Series:

Alice Richir

. 47. 47 Henri Rey-Flaud, op. cit. , p. 36. 48 Pour une analyse plus détaillée du dispositif du jeu dans l’œuvre de Toussaint, voir Alice Richir, « Le jeu comme métaphore de l’écriture chez Jean-Philippe Toussaint : de la règle au vertige », Textyles : revue des lettres belges de langue française

Series:

Alice Richir

ce sujet Alice Richir, « Hétérogénéisation de l’énonciation dans l’œuvre de Tanguy Viel », op. cit. 7 Sjef Houppermans, « Cinéma avec Tanguy Viel », op. cit. , p. 144. 8 Ibidem . 9 Jeanne-Marie Clerc, Monique Carcaud-Macaire, L’adaptation cinématographique et littéraire, op. cit. , p. 192. 10

Series:

Alice Richir

, « Délire et suppléance », op. cit. , p. 17. 55 Jacques Derrida, Spectres de Marx, op. cit. , p. 25. 56 Georges Didi-Huberman, Génie du non-lieu, op. cit. , p. 105. 57 Georges Didi-Huberman, Génie du non-lieu, op. cit. 58 Voir à ce sujet Alice Richir, « Faire jazzer la voix narrative », Relief , 6 / 2