Browse results

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Ira Livingston

Restricted Access

Series:

Teaching Modernist Anglophone Literature features fresh classroom approaches to teaching modernism, with an emphasis on pedagogy grounded in educational theory and contemporary digital media tools. It offers techniques for improving students’ close reading, critical thinking/writing, and engagement with issues of gender, race, class, and social justice. Discussions are raised of subjectivity, perception, the nature of language, and the function of art. Innovative project ideas, assignments, and examples of student work are offered in a special annex. This volume fills a gap in higher education pedagogy uniquely suited to the experimental nature of modernism. Madden and McKenzie’s inspiring volume can steer the teaching of modernist literature in creative, new directions that benefit both teachers and students.

Contributors are: Susan Hays Bussey, William A. Johnsen, Benjamin Johnson, Mary C. Madden, Laci Mattison, Precious McKenzie, Susan Rowland, and Kelsey Squire.

Restricted Access

Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char

Apparitions et réapparitions de l’image d’Artine

Series:

Julie S. Kleiva

Dans Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char, Julie S. Kleiva montre comment la figure d’Artine, initialement une représentante du surréalisme charienne, se transforme en une image complexe, polymorphe et considérablement présente à travers l’œuvre de René Char (1907-1988). En adoptant une approche intertextuelle, Kleiva soutient que la figure d’Artine représente la force déroutante au cœur de l’imagination poétique charienne. L’image revenante d’Artine favorise l’idée d’une continuité dans l’œuvre poétique de Char malgré la rupture articulée au milieu des années 30.

Dans Intertextualité surréaliste dans la poésie de René Char, Julie S. Kleiva montre comment la figure d’Artine, initialement une représentante du surréalisme charienne, se transforme en une image complexe, polymorphe et considérablement présente à travers l’œuvre de René Char (1907-1988). En adoptant une approche intertextuelle, Kleiva soutient que la figure d’Artine représente la force déroutante au cœur de l’imagination poétique charienne. L’image revenante d’Artine favorise l’idée d’une continuité dans l’œuvre poétique de Char malgré la rupture articulée au milieu des années 30.
Restricted Access

Series:

Nathalie Kremer

En tant que spectateurs de peinture, Diderot et Baudelaire furent aussi toujours et d’abord créateurs. Ce livre montre comment leurs écrits ouvrent la voie à une approche moderne de l’art, où les œuvres sont recréées librement par l’imagination du spectateur.
Ce que nous appelons la « traversée » de la peinture consiste en une approche émotive de l’image, qui se montre sensible aux effets puissants des lignes et des couleurs, dans ce qu’elles incitent à penser ou à rêver. La critique d’art naît ainsi autant de l’adhésion empathique que du détachement du regard à l’œuvre contemplée.
Le lecteur découvrira ici alors la façon dont Diderot et Baudelaire ont traversé la peinture de leur temps pour donner à lire de nouvelles images, inépuisables, à rêver, méditer et savourer en tous temps.

Diderot and Baudelaire were viewers of paintings, but they were first and foremost artistic creators. This book shows how their writings open the way to a modern conception of art, where the works of art are freely recreated in the imagination of the viewer.
What we can call ‘traversing the painting’ consists of an emotional approach to the image, an approach which is sensitive to the powerful effects of line and colour, and the thoughts and dreams that they inspire. Art criticism thus springs as much from empathetic engagement with the artwork as it does from detachment from it.
The reader of this book will discover the way in which Diderot and Baudelaire traversed the painting of their times, proposed new, timeless and inexhaustible visions to meditate on and marvel at.