L’« exofiction » entre non-fiction, contrainte et exemplarité

In: Territoires de la non-fiction
Author: Cornelia Ruhe

Purchase instant access (PDF download and unlimited online access):

€29.95$34.95

Résumé

Les romans qui s’emparent d’un personnage historique pour en faire le sujet de leurs romans, sans pour autant viser la biographie (romanesque) se font plus nombreux ces dernières années, de sorte que le terme d’« exofiction » apparaît de plus en plus souvent dans la presse non seulement française. Pierre Assouline décrit ce que lui aussi appelle un nouveau genre en des termes très négatifs : selon lui, « l’exofiction parasite » la biographie tout comme le roman et ne serait qu’une « solution de facilité » pour les auteurs en manque d’inspiration ainsi que pour les éditeurs, qui pourront compter sur la notoriété du personnage pour vendre le texte. Dans notre contribution, nous aimerions montrer qu’il y a bien plus à cet exercice qui limite la fantaisie plus qu’il ne la remplace, qui tient bien plus de la contrainte que de la facilité. À partir de plusieurs textes « exofictionnels », nous aimerions montrer que les auteurs développent leurs protagonistes historiques comme des personnages autour desquels se cristallisent certains moments clés de l’histoire mondiale, moments qui ne sont pas uniquement intéressant en soi, mais permettent aussi d’aborder des questions plus générales d’éthique et de morale.

Territoires de la non-fiction

Cartographie d’un genre émergent

Series: 

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 56 47 2
Full Text Views 3 2 0
PDF Views & Downloads 11 8 3