Jeux de mots, lieux de mémoire. Sur Parc Sauvage et autres récits brefs de Jacques Roubaud

in Jeux de mots - enjeux littéraires
Restricted Access
Get Access to Full Text

Subject Highlights

 

Résumé

Dans Parc Sauvage (2008), récit apparemment simple de Jacques Roubaud, un des jeux favoris des deux enfants protagonistes, vivant sous la menace des rafles allemandes, consiste à communiquer par messages secrets. L’agencement des lettres, syllabes ou mots par lesquels ces messages sont résumés en fin de chapitre s’avère obéir à une contrainte oulipienne. Si le lecteur familier de Roubaud reconnaît certains faits de la vie de celui-ci, le texte ne saurait se lire comme un récit d’enfance autobiographique. Le rapprochement de Parc Sauvage avec d’autres récits situés à la même époque permet de constater que Roubaud s’y livre à une déambulation mémorielle dans laquelle la mise par écrit de ses souvenirs d’enfance les fait changer sans cesse de forme. Ce rapprochement révèle également à quel point le goût des formes oulipiennes ou autres dispositifs formels dépasse chez Roubaud le champ de l’expérimentation ludique.

Table of Contents

Index Card

Metrics

Metrics

All Time Past Year Past 30 Days
Abstract Views 51 51 4
Full Text Views 23 23 6
PDF Downloads 5 5 3
EPUB Downloads 0 0 0

Related Content