Daphnis et Alcimadure et Philémon et Baucis, un diptyque éthique et esthétique

in La Fontaine en séries
Restricted Access
Get Access to Full Text

Subject Highlights

 

Abstract

Le livre XII des Fables a souvent attiré l’attention de la critique en raison de ses fables mythologiques, dont fait partie Philémon et Baucis. Mais il se trouve que cette fable forme avec Daphnis et Alcimadure, qui la précède, un diptyque tout aussi original et intéressant : on peut y voir comment le fabuliste s’approprie des récits étrangers au corpus ésopique pour leur conférer une valeur morale digne d’un recueil de fables, sans renoncer pour autant à leur exotisme. Dans ce cas précis, c’est par la complémentarité entre les situations et atmosphères au sein des deux fables que La Fontaine édifie ce diptyque propice au recueillement et à la réflexion morale.