Les Grecs d'Istanbul au XIXe siècle

Histoire socioculturelle de la communauté de Péra

Series:

This book traces the history of the Greek orthodox community of Pera (in Turkish Beyoğlu), a quarter situated at the heart of Istanbul. It is mostly based on parish archives and covers the period from 1804 to 1923. Demographic aspects, administrative organization, the profile of the élite, philanthropic projects and activities (education, charity) constitute the main axes. Through the case of this Christian population, one of the most prosperous in Eastern Mediterranean, the study highlights the functioning and the aspirations of non Muslim communities of the Ottoman Empire at the age of nationalism. Were these conscious of living through the end of an era ? Implicitly, the warning signs of the collapse of the imperial edifice are also sought to be identified.

Ce livre retrace l’histoire de la communauté grecque orthodoxe de Péra (en turc Beyoğlu), quartier situé au cœur d’Istanbul. Il s’appuie pour l’essentiel sur les archives paroissiales. Il couvre la période allant de 1804 à 1923. Les aspects démographiques, l’organisation administrative, le profil des élites, les projets et œuvres philanthropiques (éducation, charité) en constituent les principaux axes. À travers le cas de cette population chrétienne, une des plus prospères de l’Est méditerranéen, il s’agit de cerner le fonctionnement et les aspirations des communautés non musulmanes de l’Empire ottoman à l’âge des nationalismes. Celles-ci avaient-elles conscience de vivre la fin d’une époque ? En filigrane, l’ouvrage cherche à identifier les signes précurseurs de l’effondrement de l’édifice impérial.
Restricted Access

E-Book:

EUR €183.00USD $246.00

Biographical Note

Méropi Anastassiadou is Professor of Modern History at INALCO, Paris. Her research focuses on urban societies in 19th and 20th century Eastern Mediterranean. She has published Salonique, 1830-1912 (Brill, 1997), Les Grecs d’Istanbul au XXIe siècle (Cerf, 2011, with P. Dumont).

Méropi Anastassiadou est professeur d’histoire contemporaine à l’INALCO, Paris. Ses travaux portent sur les sociétés urbaines de l’Est méditerranéen. Elle a notamment publié Salonique, 1830-1912 (Brill, 1997), Les Grecs d’Istanbul au XXIe siècle (Cerf, 2011, avec P. Dumont).

Table of contents

TABLE DES MATIÈRES
Table d’illustrations ........................................................................................ vii
Remerciements ................................................................................................ ix
Introduction ..................................................................................................... 1
A. Éclaircissements terminologiques .................................................. 1
B. Les archives de Stavrodromi ............................................................ 9
C. Le contexte ............................................................................................ 16
D. Questionnement .................................................................................. 27
1. Les Grecs à Péra. Principaux repères dans l’espace du quartier ...... 33
A. Principaux repères topographiques (première moitié du XIXe s.)..... 34
B. L’empreinte de l’orthodoxie grecque ............................................ 39
C. Le cadre général. Action municipale et transformations urbaines ..... 48
D. La monumentalité des édifijices voués au savoir ........................ 56
2. La population. Foyers et profijils ............................................................ 67
A. La population d’Istanbul vers le milieu du XIXe siècle : La part des immigrés ....... 70
B. Mariés et célibataires Grecs à Péra vers 1840. Les fondements démographiques d’une communauté .... 79
C. Les paroissiens de Panayia de Péra au lendemain de la guerre de Crimée (1859). Ruptures et continuités .. 91
D. Familles fracturées, foyers féminins, ménages recomposés. Les Grecs de Beyoğlu au tournant du XXe siècle .....96
3. L’administration communautaire. Une forteresse laïque pour défendre l’identité religieuse et faire respecter la loi ottomane ........................................................................................... 113
A. Les instances centrales du millet-i rum ....................................... 115
B. Principes d’organisation des communautés/paroisses grecques ......... 121
C. La charpente administrative de la communauté grecque de Beyoğlu . 124
D. L’Éphorie centrale : instance suprême de la communauté .... 130
E. Comités d’église, éphories scolaires et service de l’état civil 136
F. Le bureau d’état civil paroissial. L’enjeu des recensements de population .......... 139
4. Les variétés du leadership communautaire. Grandes familles, hommes d’afffaires, élites intellectuelles .... 153
A. Les reliques phanariotes et la « noblesse » de Chio ................. 155
B. Les banquiers et autres hommes d’afffaires ................................. 165
C. Médecins, enseignants, architectes, juristes. L’intelligence au service du progrès social ....... 179
D. Des marques de notabilité : fonctions administratives et stalles d’église ..................................... 205
5. Charité et philanthropie ......................................................................... 215
A. L’hôpital grec des sept-tours. De l’asile-mouroir à l’unité de soins médicaux ....... 217
B. Orphelinats et orphelins ................................................................... 231
C. Visages de la misère à Péra .............................................................. 242
D. Les oeuvres de bienfaisance de la communauté de Stavrodromi ........ 265
6. Éducation et enseignement scolaire ................................................... 305
A. Les écoles grecques d’Istanbul dans la première moitié du XIXe siècle ....... 309
B. La création du Syllogue littéraire grec de Constantinople et le paysage scolaire après 1860 .... 318
C. L’enseignement scolaire dans la communauté grecque de Beyoğlu .............................................. 335
D. Le poids du Phanar et le contrôle de l’État ................................. 360
Conclusion ........................................................................................................ 367
A. Une communauté au coeur de la cité ........................................... 367
B. La Katastrofiji .......................................................................................... 369
C. Le temps suspendu ............................................................................. 373
D. Érosion des élites ................................................................................. 375
E. Les efffets de l’« économie nationale » .......................................... 378
F. L’inconfort de l’entre-deux ............................................................... 382
Sources ............................................................................................................... 387
Bibliographie .................................................................................................... 388
Index ................................................................................................................... 405

Readership

Tous ceux qui s’intéressent à l’histoire des sociétés urbaines, l’histoire des non musulmans en terres d’islam, l’histoire de la fin de l’Empire ottoman, celle du passage de l’empire à l’Etat-nation.

Information

Collection Information