Les temps du passé français et leur enseignement

Series:

Les formes du passé constituent un écueil pour l'apprentissage du français langue étrangère ; même les apprenants les plus avancés échouent à maîtriser leur emploi. Si le manque d'équivalence forme à forme entre les temps des langues constitue une difficulté évidente, la complexité sémantique et distributionnelle des tiroirs français ne doit pas être négligée. Grammairiens et linguistes se sont efforcés de fournir des descriptions des tiroirs du passé mais leur travail, comme celui des didacticiens, s'est révélé inégal.
Les contributions retenues dans ce volume invitent à la réflexion critique en ce qui concerne les descriptions existantes des temps et les approches de leur enseignement. Sont envisagées la structuration du système ainsi que la constitution des tiroirs du point de vue synchronique, évolutif et contrastif, à partir de corpus de différentes variétés de français. La question de l'enseignement de ces notions à des apprenants du français langue étrangère et maternelle est aussi considérée dans les divers contextes de l'acquisition. C'est dans l'esprit d'un dialogue de plus en plus nécessaire entre application et modélisation qu'est proposé cet ouvrage, qui retiendra l'intérêt tant des praticiens que des théoriciens.

Paperback : List price

EUR €74.00USD $95.00
Review Quotes
”les traductions sont aussi des outils didactiques précieux. Malgré les difficultés, des progrès peuvent être faits, aussi bien du côté des enseignants que des apprenants et cet ouvrage en apporte une preuve plutôt convaincante.” in: Zeitschrift für französische Sprache und Literatur 115/2, 2005
“The articles are dense and compact, but the authors’ ample use of clear examples is commendable and generally renders the discussions easily to readers. … Due to the excellent breadth of coverage, this compendium will be of interest to all – linguists and practitioners alike – interested in the formal description of, or teaching of, past tense structures in modern French. This work could also serve nicely as a reference manual for exploring the past tense system in a university-level applied French linguistics course.” in: FRENCH REVIEW 77.5
“Pour l’apprenant du français langue seconde/étrangère, la complexité sémantique et distributionnelle des tiroirs des temps du passé pose un problème évident quant à la parfaite maîtrise de la langue. Le manque d’équivalence forme à forme entre les langues n’aide pas non plus à éviter cet écueil pour l’apprentissage. L’importance de cet ouvrage réside dans toute la lumière qu’il apporte sur cet aspect de la langue française. Aussi bien les enseignants, les chercheurs que les apprenants devraient beaucoup s’en inspirer. L’ouvrage est à conseiller très chaleureusement” in: Journal of French Language Studies, Vol. 14, 2004
Table of contents
Emmanuelle LABEAU/Pierre LARRIVÉE: Avant-propos. Dulcie M. ENGEL: Les nouveaux temps du passé? Douglas L. RIDEOUT: L’opposition perfectif / imperfectif dans le passé français. Marie-Eve RITZ: The semantics of the passé composé in contemporary French : towards a unified representation. Pierre LARRIVÉE: Sémantique conceptuelle et sémantique référentielle du passé composé. Françoise LABELLE: Point de vue et aspect en français et en anglais. Arie MOLENDIJK: La structuration logico-temporelle du texte : le passé simple et l’imparfait du français. Bénédicte FACQUES: Passé composé, imparfait et présent dans les récits journalistiques : des alternances aux ruptures temporelles. Anne JUDGE: Ecarts entre manuels et réalités : un problème pour l’enseignement des temps du passé à des étudiants d’un niveau avancé. Emmanuelle LABEAU: Circonstants atténuants ? : L’adjonction de localisateurs temporels aux formes passées dans la production écrite d’apprenants anglophones avancés. Martin HOWARD: L’acquisition des temps du passé en français par l’apprenant dit avancé : une approche lexicale. Urszula PAPROCKA-PIOTROWSKA: Mais dans ce moment le chien est venu ou comment les apprenants formels polonophones s’approprient le système temporel du français. Pierre LARRIVÉE: Conclusions du colloque.
Index Card