Les Identités d’Amélie Nothomb

De l’invention médiatique aux fantasmes originaires

Series:

Soupçonnée d’imposture dès sa première rentrée littéraire, accusée d’être un homme âgé publiant sous un pseudonyme invraisemblable, Amélie Nothomb est une auteure qui – plus que d’autres – a dû s’inventer. Dans Les Identités d’Amélie Nothomb, Mark D. Lee revient sur les circonstances qui ont marqué les débuts d’une carrière extraordinaire et pour la première fois, il confronte les multiples constructions médiatiques de notre ‘barge belge’ avec l’énigme de l’invention identitaire qui se déploie dans son écriture fascinante, surtout dans Métaphysique des tubes. A travers des analyses accessibles aux spécialistes comme aux amateurs, Lee trace les différentes variations d’un roman familial dans la fiction de l’auteure et il explore l’élaboration et l’échec de sa version japonaise dans ses œuvres autobiographiques. Juxtaposant interviews et récits littéraires, Lee identifie ensuite un ‘désastre onomastique’, point de départ et fondement de la quête identitaire nothombienne et explore son retour unheimliche – étrangement inquiétant – dans la représentation de la sexualité, de la nationalité, et jusque dans la scène même de l’écriture. Entre baptêmes et ‘dé-baptêmes’, entre noyades, exorcismes et fantasmes nippons, Les Identités d’Amélie Nothomb est une étude fondamentale pour ceux et celles qui veulent comprendre la question cruciale de l’identité chez cette auteure.

Prices from (excl. VAT):

€81.00$103.00
Add to Cart
Remerciements
Introduction
L’identité médiatique
L’invention littéraire
Orphelines et Orphelins: Le roman familial chez Amélie Nothomb
Noyades et baptêmes: morts et naissances
En conclusion: L’apatride belge
Bibliographie