Volume Editor: Alain-Philippe Durand
Encore plus peut-être qu’un Michel Houellebecq (que l’on voit rarement à la télévision), Frédéric Beigbeder est le symbole d’une nouvelle génération de romanciers qui agace l’intelligentsia. Ainsi, la constatation initiale qui se trouve à l’origine de ce volume est qu’à cause de sa personnalité et de ses activités multiples, Beigbeder existe uniquement pour ses innombrables fidèles à travers le monde qui se satisfont de la lecture de ses romans. Pour les autres dans leur grande majorité - les critiques, les universitaires, les intellectuels – il ne mérite aucune attention sérieuse, ses œuvres n’existent pas. Or, en ce qui nous concerne, l’équation n’est pas si simple. D’où les pages qui suivent. Ce premier volume entièrement consacré à Beigebder réunit donc des romanciers, des journalistes et des universitaires des deux côtés de l’Atlantique. Il contient également un entretien et une correspondance inédits de Beigbeder.

Prices from (excl. VAT):

€57.00$72.00
Add to Cart
Alain-Philippe Durand est Professor of French et Director of the School of International Languages, Literatures, and Cultures (SILLC) à l’Université d’Arizona, USA. Il est l’auteur de Black, Blanc, Beur. Rap Music and Hip-Hop Culture in the Francophone World (Scarecrow Press, 2002), Un Monde Techno. Nouveaux espaces électroniques dans le roman français des années 1980 et 1990 (Weidler, 2004) et, en collaboration avec Naomi Mandel, Novels of the Contemporary Extreme (Continuum, 2006).
Alain-Philippe DURAND : Frédéric Beigbeder et ses doubles
Frédéric BEIGBEDER : Correspondance avec Alain-Phillipe Durand
Alain-Philippe DURAND : Entretien avec Frédéric Beigbeder
Olivier LE NAIRE : Le croisé et le rusé, entretien avec Frédéric Beigbeder et Richard Millet
Frédéric BEIGBEDER : Pour un nouveau nouveau roman
Benoît DUTEURTRE : Beigbeder et son contraire
Philippe VILAIN : L’égo beigbederien
Alain-Phillippe DURAND : Défense de Narcisse (Frédéric Beigbeder)
Ralph SCHOOLCRAFT III : Pour prendre au sérieux Frédéric Beigbeder
Martine DELVAUX : L’égoisme romantique de Frédéric Beigbeder
Naomi MANDEL : Fiction et fidélité : Windows on the World
William CLOONAN : L’image comme image : le (possible) triomphe du Simulacre dans l’univers de Beigbeder
Yves DE LA QUÉRIÈRE : L’écume des nuits : Vacances dans le coma de Frédéric Beigbeder
Sabine VAN WESEMAEL : Le potentiel transgressif de l’art contemporain
Richard MCINTYRE : Shopping avec Octave
Résumés