Proust, l’étranger

Series:

Proust était fasciné par l’étrange et par l’étranger, qui le lui a bien rendu. Sa notoriété de premier auteur « moderne » est née hors des frontières hexagonales. Son œuvre a été traduite très tôt. D’ailleurs, puisqu’elle est traduite, nous ne lisons sans doute plus de la même manière le texte français, lui aussi devenu « étrange et étranger ». Peut-on imaginer un Proust anglais, italien, américain, turc? Que deviennent les auteurs étrangers une fois entrés dans, et assimilés par l’univers proustien? Comment lire Dante, Cervantès, Ruskin après Proust, et avec lui? Ces questions et quelques autres sont au centre du présent volume. Le visage familier de l’auteur de La Recherche du temps perdu s’en trouvera sans doute transformé, comme un portrait cubiste, fait de facettes brisées et de profils inattendus.

Paperback : List price

EUR €45.00USD $58.00
Table of contents
Karen Haddad-Wotling & Vincent Ferré: Proust, l’étranger. Des cercles de l’Enfer aux eaux du Bosphore
Anne Teulade: Proust et l’épopée de Dante
Anna Isabella Squarzina: Proust et Cervantès
Yves-Michel Ergal: Proust et Ruskin ou la petite fille pauvre à la porte d’Albertine
Julie Wolkenstein: Proust, Woolf, la lecture et son souvenir : deux évocations comparées
Adam Watt: « … d’autres ciels, un autre corps ». Présence de Proust dans la prose tardive de Samuel Beckett
Isabelle Poulin: « Peut-être un matin… » : vertiges du sens, rythmes de l’écriture (Proust et Calvino)
Hervé-Pierre Lambert: La lecture de Marcel Proust par Octavio Paz
Vinciane Boudonnet: Échos de la Recherche chez les Beats : Proust sur la route
Vincent Ferré: Proust et la philosophie: lectures croisées (françaises, allemandes, anglophones) et réflexions génériques
Karen Haddad-Wotling: Les eaux du Bosphore: Orhan Pamuk lecteur de Proust
Résumés
Index Card
Collection Information