Les Mythologies individuelles

Récit de soi et photographie au 20e siècle

Series:

La mythologie individuelle surgit au 20e siècle en même temps que le culte du moi. En hybridant récit de soi et photographie, l’individu moderne met en scène l’histoire de son identité. Le terme apparaît d’abord dans le monde de l’art lorsque Harald Szeemann désigne sous ce nom les œuvres de Christian Boltanski et Jean Le Gac. Mais les photo-récits autobio¬gra¬phiques ont marqué tout l’imaginaire du 20e siècle, de Nadja d’André Breton aux aventures de Sophie Calle, en passant par le consacré album de famille. Caractérisé par l’écriture fragmentaire, l’archive et sa dimension intime, ce dispositif narratif en images conduit à reconsidérer le rôle de Mythologies de Roland Barthes dans ce processus de construction de soi par l’image. Cet essai retrace la généalogie, l’invention et la diffusion d’une nouvelle façon de se raconter qui interroge directement la représentation de l’identité depuis l’apparition de la photographie.

E-Book : List price

EUR  €79.00USD  $101.00
Biographical Note
Magali Nachtergael est maître de conférences en littérature française, culture et arts contemporains à l’Université Paris XIII-Nord.
Review Quotes
"An engaging and truly interdisciplinary study that offers compelling insights and thought-provoking connections." – Alison James, University of Chicago
Table of contents
Introduction
La Révolution photographique
Décadence de l’art : la disparition des sujets
Culture du fragment dans les avant-gardes
L’autobiographie de la modernité
La naissance des mythes modernes
Après la guerre, la relève situationniste
Mythologies de l’intime
Les nouveaux modèles narratifs
A chaque jour suffit son mythe
Esthétique de l’instant
Le cas Barthes
Esthétique du récit, esthétique de soi
Naissance des mythologies individuelles
Narration et figuration
Sophie Calle, mythologue professionnelle
Conclusion
Index Card
Collection Information