Philologie et théâtre

Traduire, commenter, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe – XVIIIe siècle)

Series:

Après avoir été longtemps réduites à des recueils de sentences morales ou à des modèles rhétoriques, les pièces des grands dramaturges grecs et latins reconquièrent, à la fin du XVe siècle, une part importante de leur théâtralité. Le travail des traducteurs, situé au carrefour de l’explication philologique et de l’appropriation culturelle, est un élément essentiel de ce renouveau.
Le théâtre occupe une place centrale parmi les œuvres antiques éditées et commentées par les Renaissants, et dans leurs réflexions sur l’Antiquité, mais pose de nombreux problèmes d’interprétation. Comment lire ces textes destinés à la scène et dont une pleine compréhension engage le ressaisissement d’un monde révolu?
Les contributions réunies dans ce volume explorent la diversité des pratiques européennes du XVe au XVIIIe siècle afin de mieux mettre en valeur le rôle joué par la traduction dans le nouveau statut du texte dramatique. Elles éclairent la dimension herméneutique de la traduction, son apport à la réflexion théorique sur le théâtre et la place du spectacle antique dans la Querelle des Anciens et des Modernes.

Paperback : List price

EUR €81.00USD $103.00
Table of contents
Larry Norman: Avant-propos
Véronique Lochert et Zoé Schweitzer: Introduction
Les métamorphoses du commentaire
Jean-Frédéric Chevalier: Les lieux de l’herméneutique dans le théâtre sénéquien en Italie aux Trecento et Quattrocento: du commentaire philologique à la traduction poétique
Solveig Kristina Malatrait: Térence en Allemagne: les traductions “didactiques” du XVIe siècle, ou ce que cachent les gloses
Véronique Lochert: Traduire en images: les illustrations du théâtre antique
Florence d’Artois: Las Troyanas (1633) de González de Salas: “nouvelle idée de la tragédie antique” ou dernier avatar du commentaire humaniste?
Interpréter la comédie
Florence de Caigny: La traduction de Térence par Marolles: Marolles, érudit, pédagogue ou théoricien?
Ariane Ferry: Commenter autrement: “l’air galant et nouveau” des comédies de Plaute traduites et présentées par l’abbé de Marolles
Pierre Letessier: La division en actes et son commentaire dans les comédies de Plaute traduites par Mme Dacier
Catherine Volpilhac-Auger: Aristophane, “poète comique qui n’est ni poète ni comique”, mis en pages et en français au XVIIIe siècle
Interpréter la tragédie
Tiphaine Karsenti: Les conceptions de la théâtralité tragique dans les trois premières traductions en français de l’ Électre de Sophocle
Marie Saint Martin: Électre et les bienséances au XVIIIe siècle: de la traduction à l’adaptation
Zoé Schweitzer: Traduire des crimes, interpréter la tragédie: les versions du Thyeste de Sénèque (XVIe-XVIIIe siècles)
Lectures de l’œuvre antique et théories du théâtre moderne
Enrica Zanin: Le théâtre pré-moderne comme quête herméneutique: le cas d’ Œdipe
Jean-Yves Vialleton: Les pièces perdues de l’Antiquité comme source de la création dramatique au XVIIe siècle: Corneille et Quinault imitateurs d’Euripide
Lise Michel: Les Remarques de Dacier sur l’ Œdipe de Sophocle (1692): enjeux du commentaire scénique dans le combat d’un “Ancien”
Laurence Marie: “Deviner l’action dramatique”: les traductions françaises, anglaises et allemandes de Plaute et de Térence, laboratoires de la revalorisation du spectacle au XVIIIe siècle ?
Bibliographie
Index Card
Collection Information