Marrane et marronne

La co-écriture réversible d’André et de Simone Schwarz-Bart

Series:

Cinquante ans jour pour jour après son foudroyant premier roman, Le Dernier des Justes, paraît posthumément L’Etoile du matin (2009). C’est le moment de revisiter l’ensemble de l’œuvre d’André (1928-2006) et de Simone Schwarz-Bart (°1938), pour y déceler d’abord les traces d’un triple trauma : la Shoah, « l’Affaire Schwarz-Bart » et la relative marginalisation dans le double canon (études juives, études caribéennes).
En effet, que ce soit dans la littérature de la Shoah ou dans la littérature de l’esclavage, l’auteur antillais d’adoption semble comme « ex-communié ». Or, de l’Univers de concentration à l’Univers de Plantation, il dépiste les mêmes mécanismes de déshumanisation et la même nécessité à faire un double devoir de mémoire. A travers une étude de l’intertextualité tant en amont qu’en aval, d’une autotextualité entre le cycle ashkénaze et le cycle antillais, il devient clair qu’entre polonisation et créolisation, il y a réversibilité.
Restricted Access

E-Book:

EUR €103.00USD $152.00

Biographical Note

Kathleen Gyssels est professeure à l'Université d'Anvers et comparatiste des littératures de la diaspora noire et juive. Elle est l'auteur de Filles de Solitude, essai sur l'identité antillaise dans les (auto-)biographies fictives d'André et de Simone Schwarz-Bart (1996) et de Sages sorcières? Révision de la mauvaise mère dans Beloved (T. Morrison), Praisesong for the Widow (P. Marshall) et Moi, Tituba (M. Condé) (2001), parmi d'autres.

Review Quotes

"Face à la polyphonie des textes des Schwarz-Bart et le cas problématique de l’autorship qu’ils représentent, les lignes de partage tracées par différentes théories littéraires s’avèrent trop étanches, trop rigides. L’ouvrage de Gyssels va résolument au-delà de ces limites et, en dehors de la possibilité de (mieux) découvrir les œuvres des Schwarz-Bart qu'il offre, invite à réfléchir sur les compartimentages institutionnels qui façonnent notre réception de la littérature."
- Michał Obszyński, Fabula.org, 26 septembre 2016 http://www.fabula.org/revue/document9883.php

"The breadth of Gyssels’s reading—not only in French Caribbean and Jewish literature, but also in many different kinds of critical theory and contemporary thought—is quite extraordinary, and readers of her book will find useful references to an enormous range of different kinds of texts."
- Celia Britton, New West Indian Guide / Nieuwe West-Indische Gids , Volume 91, Issue 1-2, 2017

Table of contents

Dédicace
Sigles
Introduction

Chapitre I. Cinquante ans de solitude
Chapitre II. De la réversibilité : Doublures et double culture
Chapitre III: Intertextualités : l’Ouvroir de l’écriture réversible
Chapitre IV : Reprises, Retouches, Recoupements
Chapitre V : L’écrivain des ombres, nom et renom

Bibliographie
Index

Index Card

Collection Information