Manifestes et programmes littéraires aux Caraïbes francophones

En/jeux idéologiques et poétiques

Series:

Manifestes et programmes littéraires aux Caraïbes francophones étudie les textes manifestaires et programmatiques publiés aux Caraïbes francophones durant le XXe siècle. Il fait apparaître les enjeux esthétiques et idéologiques qui sous-tendent les débats littéraires en Haïti et aux Antilles françaises. Il montre également l’évolution de ces manifestes au gré des mutations socio-politiques et intellectuelles de cette période.
De la génération de La Ronde à la littérature-monde, en passant par, entre autres, l’indigénisme, la négritude, le réalisme merveilleux et la créolité, Michał Obszyński dresse un large panorama des principaux projets littéraires de la Caraïbe francophone. Son ouvrage permet de mieux comprendre l’émergence de ces courants littéraires et montre le rôle vital du manifeste dans leur formation et leur diffusion.


Manifestes et programmes littéraires aux Caraïbes francophones analyses the manifestoes and programmatic texts published in the French speaking Caribbean since the beginning of the twentieth century until present times. It uncovers the aesthetic and ideological issues underlying the literary debates in Haiti and the French West Indies. It also shows the evolution of these manifestos according to the socio-political and intellectual changes of that period.
From the generation of La Ronde to the concept of littérature-monde, through, inter altra, indigénisme, négritude, réalisme merveilleux or créolité, Michał Obszyński provides a broad overview of the major literary projects of the French speaking Caribbean. His work sheds light on the emergence of these literary movements and shows the vital role of the manifesto in their establishment and propagation.

Restricted Access

E-Book:

EUR €61.00USD $82.00

Biographical Note

Michał Obszyński, docteur ès lettres (2014), est chercheur à l’Université de Gdańsk (Pologne). Il concentre ses recherches sur les aspects socio-politiques de la production littéraire francophone des Amériques. Il s’intéresse également aux stratégies éditoriales pratiquées au sein de la francophonie littéraire.

Michał Obszyński, Ph. D. (2014), is a researcher at the University of Gdańsk (Poland). He focuses his research on the socio-political aspects of the Francophone literary production of the Americas. His interests also include the publishing strategies of the literary Francophonie.

Review Quotes

"Il est difficile de rendre justice, en quelques pages, à un ouvrage si complet et riche, surtout en ce qui concerne le choix judicieux et innovateur du corpus,qui n’est pas seulement focalisé sur les textes le plus célèbres, mais qui déniche de petites perles manifestaires de la Caraïbe, comme par exemple l’ Enracinerrance (2001) de Jean‑Claude Charles. Un autre aspect à retenir concerne les analyses de Michał Obszyński, qui s’attachent aux moindres détails et qui font surtout preuve d’une grande habilité comparative."
- Sara del Rossi, Romanica Silesiana, 2016.

"On recommandera l’ouvrage de M. Obszyński pour son double intérêt : par sa précision et son organisation à la fois chronologique et géographique, il constitue un manuel clair, pratique et accessible que l’on consultera avec profit pour ses analyses détaillées des textes théoriques, support fondamental de contextualisation des œuvres littéraires caribéennes. La dimension d’ensemble de l’ouvrage présente d’autre part une réflexion plus globale, à la fois comparatiste et transnationale, sur les littératures francophones caribéennes. L’ouvrage, qui s’achève par une invitation à un dépassement de l’espace dans lequel se circonscrivait l’étude des manifestes, permet enfin une remise en perspective des problématiques esthétiques et politiques des littératures francophones caribéennes au sein de la République mondiale des lettres."
- Marine Cellier, « Un siècle de manifestes : projets littéraires & enjeux politiques en Caraïbe francophone », Acta fabula, vol. 18, n° 7, Septembre 2017.

Table of contents

Remerciements
Introduction

Chapitre I : L’écrit manifestaire : théorie et axes d'analyse
La généalogie du manifeste littéraire
Le manifeste littéraire « canonique »
Les « quasi-manifestes »
L’impact de la réception
Les axes d’analyse
Le manifeste en tant que discours persuasif
Le texte manifestaire et son contexte social
La question du champ littéraire
L’internationalisation du champ littéraire
Le manifeste littéraire et l’engagement

Chapitre II : De l’assimilation culturelle à la prise de conscience identitaire
Vers l’affirmation d’un « monde noir »
Domaine haïtien
Pour une légitimité politico-littéraire : un discours de l’entre-deux
Défense de la nation et de la race
Entre la francophilie et l’art pur : la génération de La Ronde (1898-1902)
Un manifeste de la modernité : La Revue indigène (1927-1928)
Le programme de l’indigénisme haïtien : Ainsi parla l’oncle (1928) de Jean Price-Mars
Le manifeste du noirisme haïtien : Les Griot s (1938)
Vers une solidarité supranationale : Bois-d’ébène (1945) de Jacques Roumain
Le surréalisme haïtien : l’art et la révolution
Domaine franco-antillais
Sous le signe de l’assimilation
René Maran et La Préface de Batouala (1921)
Pour une solidarité des Noirs : La Revue du monde noir (1931-1932)
Un manifeste antibourgeois : Légitime défense (1932)
Les premières conceptions de la négritude : L’Étudiant noir (1935)
Une révolution poétique : Cahier d’un retour au pays natal (1939) d’Aimé Césaire
Vers une pensée archipélique : Tropiques (1941-1945)
La poésie au service du discours manifestaire : « En guise de manifeste littéraire » (1942) d’Aimé Césaire
Un « quasi-manifeste » de la négritude : Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française (1948) de Léopold S. Senghor
Orphée noir de Jean-Paul Sartre et la critique de la négritude
Les apories de la négritude : Peau noire, masques blancs (1952) de Frantz Fanon

Chapitre III : Entre l'hybridité et les pièges de l'identité

Domaine haïtien
Pour l’autonomie de la littérature haïtienne : « Du réalisme merveilleux des Haïtiens » (1956) de Jacques-Stephen Alexis
La littérature face à la dictature : Haïti littéraire et le spiralisme
Le transit québécois
Contre la pureté : Théories caraïbes (1996) de Joël Des Rosiers
Échapper au spectre du pays natal : « L’Enracinerrance » (2001) de Jean-Claude Charles
Une approche diasporique de l’écriture migrante : Repérages (2001) d’Émile Ollivier
Domaine franco-antillais
L’antillanité d’Édouard Glissant
Une dissidence suspecte : Éloge de la créolité (1989)
Vers une pensée relationnelle : Poétique de la relation (1990) et Traité du Tout-monde (1997) d’Édouard Glissant
Vers une créolité ouverte : Écrire en pays dominé (1997) de Patrick Chamoiseau
Épilogue : les voix franco-caribéennes dans Pour une littérature-monde (2007)

Conclusion
Bibliographie
Abstract
Index
Table des matières

Readership

Students, researchers and all readers, who are interested in French and Francophone literature, postcolonial literature and in the issue of the socio-political commitment of a writer.

Étudiants, chercheurs et tous les lecteurs intéressés par la littérature francophone et la littérature postcoloniale ainsi que par la problématique de l’engagement socio-politique de l’écrivain.