Au coeur du harem

Les princesses ottomanes à l’aune du pouvoir (XVe-XVIIIe s.)

Series: 

Author:
Les femmes ottomanes n’auraient pas leur place en politique ; recluses dans leur harem, elles passeraient leur temps en distractions superficielles ou en intrigues pernicieuses : tel est l’héritage de l’orientalisme et de l’historiographie traditionnelle. Loin de ces poncifs, cet ouvrage propose une plongée dans les cadres institutionnels et sociaux ottomans, qui commandent le spectre des interactions sociales et politiques des femmes de la cour ottomane, en prenant pour champ d’étude une figure largement ignorée de l’historiographie : les filles de sang des souverains ottomans – les sultanes.

Ottoman women would have no place in politics; recluse in their harem, they would pass their time in superficial distractions or in pernicious intrigues: such is the heritage of Orientalism and traditional historiography. Far from these clichés, this work offers a dive into the Ottoman institutional and social frameworks, which govern the spectrum of social and political interactions of the women of the Ottoman court, taking as a field of study a figure largely ignored by historiography: the blood daughters of the Ottoman rulers – the sultanas.

Prices from (excl. shipping):

$159.00
Add to Cart
Juliette Dumas a obtenu son doctorat en histoire ottomane à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), en 2013. Elle enseigne en qualité de maîtresse de conférences en histoire turque et ottomane à l’Université d’Aix-Marseille depuis 2014. Elle est l’auteure de nombreuses études sur les femmes et le genre dans la société ottomane, dont Bâtir au féminin? Traditions et stratégies dans le monde oriental et occidental (Picard, 2013, en co-direction). Elle dirige également un programme de recherche sur la construction de discours mémoriels sur les Ottomans, à travers le patrimoine et le tourisme à l’époque ottomane et post-ottomane (https://mondottoman.hypotheses.org).

Juliette Dumas obtained her doctorate in Ottoman history at the École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) in 2013. She has been teaching as a lecturer in Turkish and Ottoman history at the University of Aix-Marseille since 2014. She is the author of numerous studies on women and gender in Ottoman society, including Bâtir au féminin? Traditions et stratégies dans le monde oriental et occidental (Picard, 2013, in co-direction). She also leads a research program on the construction of memorial discourses on the Ottomans, through heritage and tourism in the Ottoman and post-Ottoman period (https://mondottoman.hypotheses.org).
Figures et TableauxX

Introduction
 1 Les mal-nommées
 2 Les pudeurs historiennes
 3 Les oubliées de l’histoire
 4 L’œil des registres
 5 La voix du silence
 6 L’illusion du nombre
 7 Le regard extérieur
 8 Les temps de vie d’une sultane

1 Naissance et enfance des princesses ottomanes
 1  2 Un sang, un titre, un statut
 3 Fêter la naissance, célébrer la dynastie
 4 Des enfances discrètes

2 Mariages et amours des princesses
 1 82
 2 Marier pour l’intérêt du sultan
 3 Marier pour l’honneur de la dynastie
 4 Vivre (parfois) en couple

3 Sociabilités et interactions politiques des princesses ottomanes
 1 202
 2 Agir en politique
 3 Assurer la prospérité de son entourage
 4 Promouvoir son lignage

4 Trépas des princesses ottomanes et au-delà
 1 286
 2 Préparer la mort(e)
 3 Célébrer sa mémoire
 4 Faire famille

Conclusion
 1 Des tranches de vie
 2 Un sang prédateur
 3 Des silences explicites
Bibliographie
Index
Tous ceux qui s'intéressent à l'histoire ottomane ; sociétés de cour ; sciences sociales ; femmes et genre.

All interested in Ottoman history; court societies; social sciences; women and gender.
  • Collapse
  • Expand